Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie des hôpitaux de PauAumônerie des hôpitaux de Pau
Menu
Navigation

1815 . DON BOSCO . 2015

BICENTENAIRE DE SA NAISSANCE -

Trois questions à Jean-Marie PETITCLERC, prêtre salésien, auteur de la "Pédagogie de Don Bosco
en 12 mots clés" (Ed. Don Bosco)

LA VIE. En quoi la pédagogie salésienne est-elle d'actualité ?

J-M.P. Il est difficile d'assumer une tâche éducative dans une société en mutation.Confrontés à des questions nouvelles, les parents ne peuvent pas s'appuyer sur l'expérience des générations précédentes. Lorsque la confiance dans les institutions s'estompe, la capacité à éduquer s'appuie sur la qualité de la relation instaurée entre le jeune et l'adulte que sur le statut. La pédagogie de Don Bosco a été élaborée aussi à une période instable. Et il invitait les éducateurs à soigner cette relation :

"Sans affection, pas de confiance, sans confiance, pas d'éducation."

Qu'est-ce que son " système préventif " ?

J-M.P. Contrairement à la méthode répressive " Si je te vois mettre les doigts dans la prise, tu prendras une raclée ", la méthode préventive fait appel à la raison ". Le courant circule et peut te brûler ". Elle permet d'intégrer la loi et structure l'enfant. Don Bosco a aussi renouvelé le regard posé sur les jeunes qui commettent des délits. La violence est une manière naturelle de régler les conflits. Leur résolution pacifique, elle, est le fruit de l'éducation. 

Selon lui, qu'est-ce qu'une juste sanction ?

J-M.P. La sanction correspond à un outil éducatif. Elle responsabilise l'enfant et l'aide à répondre de ses actes. Elle permet de réparer les effets de la transgression et de reprendre sa place dans la famille, dans la classe, le groupe. Pour qu'elle soit éducative, elle doit répondre à deux critères : pertinence et cohérence. L'enfant doit comprendre le lien entre l'effet de la trangression et le contenu de la sanction. S'il ne peut réparer lui-même un carreau cassé à 8 ans, il peut balayer la pièce. Mais s'il a insulté un autre gamin et qu'il doit balayer la cour, il n'y a pas de rapport. INTERVIEW S.C

                                                                                                                   La Vie - avril 2015