Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie des hôpitaux de PauAumônerie des hôpitaux de Pau
Menu
Navigation

Pourquoi croire en la Résurrection ?

 

Croire en la résurrection, celle de Jésus ou la nôtre, voilà qui n'est pas facile. Et pourtant, la résurrection est au cœur du christianisme, c'est la Bonne nouvelle par excellence. 

 

                                       

 

Après les horreurs de la Passion et la mise au tombeau, voici le matin de Pâques. La nouvelle se répand. Jésus a disparu ! Et il apparaît d’abord aux femmes qui courent au petit matin pour embaumer on corps, puis à Pierre et Jean, alertés par leurs exclamations.

L’étrange, c’est que  Jésus n’a pas simplement retrouvé un corps "réanimé" pour vivre comme avant, comme Lazare par exemple, qu’il avait rappelé à la vie : Lazare avait repris son existence et était concrètement mort une seconde fois. Jésus, vraiment mort sur la croix, a "passé la mort" comme le disent les Écritures, pour vivre cette vie éternelle promise par le Père. En ressuscitant, il est différent, autre, vivant d’une vie nouvelle près de Dieu. En même temps, c’est bien lui, Jésus, celui avec qui les apôtres ont vécu.

La résurrection, pivot de la foi chrétienne

La résurrection est le pivot de la foi chrétienne. Mais elle est toujours difficile à admettre,  parce qu’elle fait entrer dans une nouvelle perspective : il ne s’agit plus de revivre, de retrouver la vie d’avant la mort, mais d’entrer dans une vie nouvelle dont Jésus est le premier vivant, qui nous ouvre un "passage", ce que signifie le mot "Pâques". Croire en la résurrection de Jésus, c’est croire aussi à notre propre vie éternelle, sous une forme encore inconnue, mais en sachant que nous serons toujours nous-mêmes. Et cette conviction revêt une importance vitale.

La résurrection du Christ ouvre une brèche dans nos enfermements et dans nos morts. D’ailleurs, par de "petites résurrections", nous sentons déjà, dans l’existence quotidienne, que Dieu nous sauve dès aujourd’hui. Si Jésus seul a vécu pleinement la résurrection, comme témoignent l’Évangile et l’Église, il invite tous les hommes dans ce mouvement de vie éternelle.

                                                                                       

                                                                     Joyeuses Pâques à tous. Publié le 25 mars 2016.