Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie des hôpitaux de PauAumônerie des hôpitaux de Pau
Menu
Navigation

CONSULTATIONS EXTERNES ET EXPLORATIONS FONCTIONNELLES avec Christine Murguet-Badia.

     

 

            La réunion d'aujourd'hui a donné à l'équipe d'aumônerie l'occasion de mieux approcher la complexité d'une organisation hospitalière comme celle de Pau. Madame Christine Murguet-Badia, cadre de santé, a bien voulu confier quelques aspects de son activité au sein du service des consultations externes et des explorations fonctionnelles dont elle partage la responsabilité avec Madame Sicabaigt. Ce service occupe une grande partie du rez-de-chaussée du bâtiment principal.

 

Organisation de l'accueil :

            Elle retrace le parcours d'un consultant qui se présente à l'hôpital. Il prend un ticket à l'accueil et attend son tour. L'agent du guichet recherche son dossier médical et l'adresse au docteur consultant (parenthèse sur l'informatisation généralisée des dossiers qui génère parfois des pratiques relationnelles nouvelles entre le médecin et son client). Le patient, nanti de sa fiche d'enregistrement, cherche alors à rejoindre l'une des dix spécialités qui composent le service : pédiatrie, anesthésiologie et allergologie, rhumatologie, cardiologie… La personne de l'accueil lui a expliqué vers quelle "porte" il devait se diriger (Les services sont désignés par des "portes"). Le rond-point derrière les guichets où il pénètre alors évoque le centre d'une étoile où il faut distinguer la bonne branche. Ce problème d'accueil et d'orientation est un premier souci pour l'organisation. Comment améliorer celle-ci pour répondre à une fréquentation toujours croissante? Comment disposer les services alors que la surface des locaux est restreinte, malgré les agrandissements et les restructurations récentes?

 

La gestion du temps :

            Le second souci tient à la gestion du temps. Il s'agit de répartir les rendez-vous sur des plages horaires non extensibles, en y incluant les urgences et les demandes d'examens fonctionnels en provenance des services : épreuves d'effort, E.E.G., audiogrammes, dopplers, fibroscopies…  Il faut tenir compte de la disponibilité du personnel, des plannings des 134 médecins qui interviennent à jours fixes et qui peuvent avoir à maitriser des impératifs. Le corps des infirmières connait aussi une certaine mobilité, compte tenu des diverses contraintes qu'elles rencontrent. Madame Murguet se plait au passage à souligner l'esprit d'arrangement et de coopération qui règne à ce niveau. Chaque matin, la responsable passe un moment à vérifier que tout est au point.

 

Accroissement de la charge :

            La demande de soins augmente, liée à divers facteurs. En 2017, le service a accueilli 71514 consultations externes et effectué plus de 22000 examens fonctionnels. La surcharge de travail du personnel de toutes catégories se fait sentir, aggravée par les fermetures effectuées à Oloron et à Orthez. Ainsi, certains services comme l'ophtalmologie, la cardiologie ou la dermatologie, n'accueillent plus les nouveaux patients que sous certaines conditions.

           

La place de l'aumônerie :

            La fin de la réunion a porté sur des questions relatives à la place de l'aumônerie dans les services. Son fonctionnement correspond certes aux mesures légales en vigueur : présence d'un lieu de prière, réponse aux demandes des familles, prières de réconfort, célébrations de sacrements, services religieux, cérémonies d'obsèques… Mais en outre, l'aumônerie de Pau a su réunir quelques bénévoles qui, dans la tradition de Jésus allant au devant des malades, ont proposé en 2017 près de 17000 visites amicales aux patients, dans le plus profond respect de tous. Les témoignages émouvants  sur ces rencontres ne manquent pas. L'aumônerie s'efforce d'assurer une disponibilité permanente, avec la compréhension du personnel.

Robert LATAPIE - membre de l'Aumônerie.