Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie des hôpitaux de PauAumônerie des hôpitaux de Pau
Menu
Navigation

Actu Santé Béarn Novembre 2018

 

 

CENTRE  HOSPITALIER  DE  PAU : de grands crus aux enchères pour offrir du matériel à l'hôpital

 

Le jeudi 16 novembre, le Lions Club Pau – Navarre a organisé une vente aux enchères de grands crus.

Objectif : récolter des fonds pour offrir un Retcam à l’hôpital de Pau. Cet appareil facilitera le dépistage précis des rétinopathies chez les prématurés ainsi que l’interprétation et la conservation des images. Coût d’une Retcam : 152.000 euros.

 

 

CENTRE  HOSPITALIER  DE  PAU :  le mois sans tabac. 

 

Cette année encore, l’hôpital de Pau s’est mobilisé pour ce « MOI (s) sans tabac ». Des permanences ont été assurés au centre hospitalier ( remise de kits, aide au sevrage ….) dans le cadre de l’opération « Tabac mobile ».

 

 

HOPITAUX DE PAU : semaine de la sécurité.

 

                                
 


 

 

CENTRE  HOSPITALIER D’OLORON :  18,4 millions d’euros et quatre ans de travaux.

 

 

Le Centre hospitalier a présenté son projet d’Etablissement, véritable feuille de route de son développement sur les 5 années à venir :

Déploiement du pôle AVC
Consultation mémoire et hospitalisation de jour en gériatrie
Développement de la chirurgie ambulatoire et de l’hospitalisation de jour,

Sans oublier le futur centre de périnatalité suite à la fermeture de la maternité.

 

MAZERES LEZONS :  l’EHPAD « Saint Léon » a fêté ses 40 ans.

 

 

Les résidents et leurs familles ont célébré l’anniversaire avec le personnel de l’Etablissement.

De nombreux témoignages ont retracé l’histoire de la maison et son évolution. A été évoqué aussi le projet de reconstruction à Idron et de fusion avec l’EHPAD « François Henri » de Pau.

 

MOURENX : au plus près des besoins des femmes.

 

                     

 

Un nouveau service de consultation gynécologique a été mis en place à Mourenx, le mardi.

Quatre sages -  femmes du Centre périnatal d’Orthez interviennent chaque mardi dans la commune de Mourenx au centre Bernard Duquesnois. Leur présence répond à un réel besoin car de nombreuses femmes n’ont pas de moyen de transport.

 

BEDOUS :  loin des hôpitaux, des femmes retrouvent un gynécologue.

 

 

Depuis le 15 septembre, à la maison médicale de Bedous, les femmes peuvent consulter leur gynécologue sans avoir à aller à Oloron ou à Pau.

« Je suis content de donner l’opportunité de se soigner en vallée », confie le gynécologue Marc Chevalier, ravi de ses escapades  montagnardes.