Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Aumônerie des hôpitaux de PauAumônerie des hôpitaux de Pau
Menu
Navigation

Actu Santé Béarn Juin 2016

 

 

Centre hospitalier de Pau :

personnel en grève. 

 

Le projet de la réorganisation des services avec baisse des effectifs, a fortement mobilisé le personnel du centre hospitalier de Pau.Une négociation avec la direction a été entamée.

 

 

 

 

 

 

 

 Pau :

le Centre de médecine du sport en voie de fermeture.

 

 

Depuis plus de 2 ans, l’association qui gère le centre connaît des difficultés financières et n’a pas réussi à se mettre d’accord avec la direction de l’hôpital.

Début juillet, le docteur Bouvard va ouvrir un cabinet libéral à Pau.

 

 

 

 

Centre hospitalier d’Oloron :

réaménagement de la maternité.

 

Le lundi  27 juin, à l’hôpital d’Oloron, s’est tenue une réunion  afin de faire le point sur le réaménagement de la maternité à Légugnon.  

En plus de l’A.R.S., le collectif Santé, des élus ainsi que les organisations syndicales ont été conviés à cette rencontre.

Le réaménagement de la maternité à Légugnon doit se faire avant le 1° juillet.

 

 

 

 

Pau :
à l’EHPAD «  l’Ecureuil », un jeudi pas comme les autres.

 

Pour montrer les activités des résidents en maison de retraite, 5 établissements  ( Nouste Soureilh, les Pyrénées, l’Esquirette, le Luy du béarn et l’Ecureuil  ) ont organisé une rencontre autour d’un challenge de 4 épreuves et de plusieurs activités.

Un goûter au son de l’accordéon a clôturé cet après - midi festif.

 

 

Pau :

groupe Orpéa

 

-Sur plus de 10.000 m2, le groupe Orpéa va relocaliser ses cliniques psychiatriques ( Préville d’Othez et Beau Site de Gan ) dans un tout nouvel établissement d’une capacité de 125 lits et 35

  places d'accueil de jour.


-Vendredi 24 juin, la clinique « Les jeunes Chênes » a inauguré le parcours de santé destiné à la rééducation des patients. Cet établissement classé SSR (soins de suite et de réadaptation) d’une capacité de 78 lits, accueille des malades qui se refont une santé après les opérations ou des traitements lourds. 

 

 

 

 

Bizanos :

  une convention pour la scolarisation des enfants autistes.

 

Dans le cadre du plan autisme 2013 –  2017, une convention officialise l’existence de l’Unité d’Enseignement mise en place à l’école maternelle de Bizanos

 

.

 

Rattachée au Sessad « Les Petits Princes », cette unité gérée par l’Adapei accueille 7 enfants autistes de 3 à 6 ans.

 

 

 

 

 

Jurançon :

« Napoli » a ouvert ses portes pour la traditionnelle fête des voisins.

 

Organisée chaque année, cette belle initiative permet une rencontre conviviale entre les résidents, leurs familles et les voisins des côteaux.

Aurélie Arqué, nouvelle directrice, a salué et remercié les invités et le public présent.

L’ambiance musicale a été assurée par le groupe tarbais « Aucoin2la rue ».

 

 

Mazéres Lezons :

c’était la fête à la résidence Saint Léon.

 

Chaque année,  l’Ehpad « Saint Léon » organise une fête qui rassemble toutes personnes qui oeuvrent pour la bonne marche de l’établissement.

Avant de dégustere repas, les convives ont apprécié le spectacle présenté par le duo « Les Allumettes ». L’ambiance était au rendez-vous.

 

 

Meillon :

4.000 bouquets de tulipes vendus contre le cancer.

 

L’opération « Tulipes contre le cancer » qui a mobilisé une centaine de bénévoles a permis de remettre un chèque de 12.000 euros à la clinique de Navarre.

Le docteur Jean Claude Huat, neuro chirurgien à la clinique de Navarre, a précisé que cette somme servira à acheter des doses de Gliolan, un marqueur pour les tumeurs malignes cérébrales.

 

 

 

 

 

 

Arzacq :

la maison médicale s’agrandit.

 

 

                      

 

Une orthophoniste, une psychologue, 2 sages femmes, une ostéopathe et une podologue viennent compléter l’offre de soins   déjà existante  sur le territoire avec 5 médecins.

 

Artigueloutan :

Soins à domicile, une mutualisation des moyens.

 

 

Une assistance nombreuse a participé à l’Assemblée générale de l’Association de soutien aux personnes âgées dépendantes (ASPAD).

Par son action quotidienne sur le territoire, l’association   permet le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes. Elle réfléchit aussi à son avenir et envisage une mutualisation des services du SSIAD et de l’ADMR.

 

 

Monein :

10 ans de services à domicile. 

 

 

Le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) qui a 10 ans d’existence, s’occupe de 52 personnes âgées de plus de 60 ans. 

Les pathologies les plus rencontrées restent les déficiences de l’appareil locomoteur en partie lié aux accidents vasculaires cérébraux puis les maladies neuro dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, de Parkinson.